Captures — Lignes de fuite #6

Sans Sommeil

Béranger Laymond 
Anne de Nanteuil

Inauguration suivie d’une Rencontre-débat avec les artistes invités : Béranger Laymond et Anne de Nanteuil 

Samedi 4 février 2023 à 18h

« Si on peut le dire, alors pourquoi le peindre ? »  Francis Bacon

Que peut la peinture aujourd’hui ? À l’ère des écrans généralisés, pourquoi les artistes se saisissent-ils encore de techniques jugées par certains comme archaïques ?

Invalid Displayed Gallery

Ces deux artistes et enseignants partagent une étrange similarité dans leur parcours artistiques, qui les a conduit à mener une recherche commune autour des questions du langage plastique, ses fondamentaux et les formes qui en résultent. Captures leur propose de dialoguer et d’expérimenter au centre d’art de Royan les relations qu’entretiennent  leurs oeuvres sous la forme d’une exposition inédite.

> Chez Béranger Laymond, l’expression artistique passe par un certain éclatement de la composition réassemblé ça et là au gré de l’intuition. Il y a une énergie de l’accidentel, et un rééquilibrage permanent de formes projetées dans l’urgence. Ce n’est pas une abstraction totale, systématique, géométrique. C’est une abstraction impure, mélangée de figure. « Cela fait penser à…., cela pourrait être un… » et voila l’identité qui vacille, juste au seuil de la nomination. Piège du regard qui ne parvient pas à fixer une lecture quelconque, ou une rassurante interprétation.

> Chez Anne de Nanteuil, l’ambivalence est au coeur de l’image. C’est séduisant et troublant. La forme spécifique de découpage spatial qui est celle des mots hante les formes visuelles, mais la composition se fait plutôt comme une « spatialisation primitive », au fond très physique et matérielle, qui habite encore regard bien après que l’on ait appris à ranger nos premières perceptions en idées. Ce qui peut ramener au domaine de l’utopie : un lieu qui n’existe pas, et que l’on fantasme comme quelque chose d’essentiel et d’absolu mais aussi un peu effrayant par la sensation d’isolement qui s’en dégage..

>voir le dossier de presse

>lire l’article Sud-Ouest 17 février 2023

Exposition du 31 janvier au 19 mars 2023

Visites commentées et ateliers scolaires sur rendez-vous
Espace d’art contemporain,
19 quai Amiral Meyer,
Voûtes du Port 17200 Royan
Entrée libre, ouvert du mardi au dimanche de 14h30 à 18h
Contact pour renseignements :
association.echancrures@gmail.com
www.agence-captures.fr
Tel : 05 46 39 20 52 aux horaires d’ouverture ou au 05 46 23 95 91