Captures #38 :

HAÏKU #3 — Kaiseki

Le restaurant de l’amour retrouvé.
exposition du 15 octobre au 8 janvier 2017

Artistes invités :
Suzanne HETZEL, Lionel CAMBURET, Naomi KAWASE, Yasujirô OZU, et les oeuvres de la collection du Château d’Eau de Toulouse : Denis BRIHAT, Véronique ELLENA, BY. EDWARDS

Suzanne Hetzel - Pilze, 2015, photographie contrecollée sur aluminium
Porté : posé, photographie : Suzanne Hetzel

Une nouvelle fois l’équipe de Captures ré-investit et scénographie l’espace des Voûtes du Port en prenant cette fois-ci comme fil conducteur une adaptation libre du best-seller d’Ito Ogawa :
Le restaurant de l’amour retrouvé.

L’exposition HAÏKU #3 transpose les poèmes courts japonais dans le champ des arts visuels en explorant les croisements possibles entre la photographie, l’artisanat et l’art culinaire. Le temps d’une respiration, le Haïku exprime l’intimité du quotidien ou d’une relation, l’impermanence des choses, et nous invite à mieux regarder. Comment prendre sa place dans l’ordre du Monde ? Peut-être en composant un agencement de fragments d’images et d’objets sur le principe du repas japonais Kaiseki : 5 techniques, 5 couleurs, 5 éléments ?

CARRELETPorté : pincé, photographie : Suzanne Hetzel

 

Poisson
Porté : tendu, photographie : Suzanne Hetzel

 

Fluegel
Ailes, Palpares Libelluloides, photographie : Suzanne Hetzel

 

an1Naomi Kawase – extrait du long métrage Les délices de Tokyo