Espace d’art contemporain de Royan - Humain plus humain #3

AU COMMENCEMENT — Résidences d’artistes en cours

Atelier ouvert jusqu’au 14 Octobre 2022

 
Anaïs Marion / Collectif Sliders Lab
(Jean-Marie Dallet, Frédéric Curien) /
Laurent-David Garnier / Maéva Croissant

Exposition en suivant jusqu’au 20 Novembre 2022

 
Anaïs Marion
Collectif Sliders Lab
Maéva Croissant

— Entrée libre —

Marion Littoral Photographie Anaïs Marion

« Les fictions sont closes. Elles visent habituellement une fin. Les potentialités sont ouvertes. Elles visent habituellement un commencement. Les fictions comme les potentialités sont des formes de croyance qui ramifient et sédimentent la réalité. »
Camille de Toledo, 20 janvier 2015

Captures reçoit en résidence cet automne des artistes portant leur réflexion sur notre territoire atlantique, l’érosion, ses archives et les mémoires qui y sont associées. Nous proposons à toute personne volontaire et/ou association locale, de venir prendre part, et apporter sa contribution dans un projet d’échange, d’expression artistique, de recherche, de mise en relation et d’interactions avec les artistes invités. Aussi, l’exposition se constituera « in progress », au gré des rencontres, des visites, des confrontations et des ateliers de pratique. Des conférences et tables-rondes se tiendront chaque semaine. Des films seront projetés.

Un « lieu entier » dédié aux droits culturels des personnes : 

La culture, ce n’est pas simplement les arts contemporains. Le terme « Culture », d’après la déclaration de Fribourg en 2007, « recouvre les valeurs, les croyances, les convictions, les langues, les savoirs et les arts, les traditions, institutions et mode de vie par lesquels une personne ou un groupe exprime son humanité et les significations qu’il donne à son existence et à son développement.

Samedi 1er octobre 2022
à partir de 18h

RENCONTRE — DÉBAT en présence des artistes et suivie d’un apéritif — dînatoire

1/ Conférence performée d’Anaïs Marion 
Diplômée de l’École européenne supérieure de l’image en 2017, Anaïs Marion vit et travaille où ses recherches l’emmènent. D’un terrain de fouille à un autre, sa pratique explore la poésie des inventaires. Elle développe ses questionnements sur l’écriture de l’Histoire, le tourisme et les méthodes scientifiques dans des oeuvres protéiformes, qui mélangent photographie, écriture, collecte, protocoles ou performance. Ses investigations allient méthodologie scientifique et mise en scène de l’absurde reliant les vestiges du Mur de l’Atlantique à la situation du littoral, entre lutte contre les éléments et attraction pour le rivage : elle engage ainsi une relation personnelle avec la mémoire collective et propose des récits qui viennent dérégler les mécanismes du savoir historique.
 Elle est lauréate du prix du livre d’artiste ADAGP et de l’appel à projet  Astre 2021.
https://anaismarion.eu

Anais Marion Conférence
Anaïs Marion Compo
2/ Présentation du Collectif Sliders Lab : Projet  « Les mémoires de Royan ».
Jean-Marie Dallet est enseignant-chercheur à Paris La Sorbonne, et Frédéric Curien à L’école supérieure de l’image. Le projet « Les mémoires de Royan » sera présenté au public et un appel à contribution auprès des habitants sera lancé. Depuis de nombreuses années Le SLIDERS_lab mène des expérimentations artistiques et techniques sur les nouvelles manières de concevoir et de réaliser la mise en forme de grands ensembles d’informations, de réfléchir sur le concept d’esthétique de l’information à l’ère des big data. Pour cela, ils proposent des navigations dans des espaces virtuels indexés composés d’images en mouvements, et entraînent les spectateurs dans des voyages qui traversent des collections et des archives.
http://www.sliderslab.com

Curien-Dallet1
Curien-Dallet2

 

>Vendredi 14 Octobre 2022
à partir de 18h

Au programme de la sortie de résidence :
1/ Performance de Maéva Croissant (brève mise en scène alliant gestes chorégraphiés et arts visuels) :
Maéva Croissant est une artiste performeuse & poète française, née en 1992 elle vit et travaille en Nouvelle-Aquitaine. Elle explore les dimensions physiques, sociétales et politiques d’un corps devenu objet d’étude. Son travail gravite autour de l’utilisation du corps, des mots et de la voix comme outils, comme espace de création, d’activation, et d’échange. Ce sont les croisements entre les spécificités intrinsèques au corps et aux émotions (le doute, le flottement et l’instabilité) qui nourrissent ses recherches. Elle questionne ainsi le monde et en propose une version plus animale, viscérale, instinctive et spontanée : un rapport Homme-Animal.

2/ Présentation de son travail en cours par Laurent-David Garnier : 
Artiste alchimiste, plurisdisciplinaire, plasticien et parfumeur, Laurent-David Garnier explore à un niveau moléculaire la transformation de la matière incarnée et sociétale. Ses oeuvres, qui combinent produits du quotidien et technologies de pointe, révèlent les processus de la réalité et de la “nature”. Faisant appel à la fois aux objets du quotidien (ici produits alimentaires, là cosmétiques) et aux technologies de pointe (Nanocellulose), ses installations sculpturales (quelques fois olfactives) révèlent les structures de l’expérience sensorielle et activent artificiellement leurs enjeux sociétaux, environnementaux et politiques, tout en questionnant la manière dont nous les vivons sous le régime du succès ou de l’échec.

L.D. Garnier
> Revue de presse :

- Sud-Ouest 30 Septembre 2022

- Sud-Ouest 14 Octobre 2022

- Junkpage #96 Novembre 2022

Espace d’art contemporain, 19 quai Amiral Meyer,
Voûtes du Port 17200 Royan 
Entrée libre, ouvert du mardi au dimanche de 14h30 à 18h 
Contact pour renseignements :
association.echancrures@gmail.com
www.agence-captures.fr
Tel : 05 46 39 20 52 aux horaires d’ouverture 
ou au 05 46 23 95 91